Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 11:28

Fin 2014, deux chouettes hulottes ont été relâchées par l'association "Sauve qui Plume" dans le parc de la Chesnaye d'Athée sur Cher (37).  Afin de favoriser leur maintien sur place, deux nichoirs ont été installés le 21/01/2015.

Suivant les conseils de Christian qui, bénévole de LPO 37, effectue la pose de nombreux nichoirs, j'ai réalisé ceux-ci en bois brut et de dimensions proches de ce plan ( épaisseur > 18 mm puisque non raboté).

Pour ce faire, je me suis procuré deux planches de sapin du nord de 3 m de long et de largeur à la base minimum 50cm ( pour avoir deux toits de 40x40cm ).

En concertation avec Christian, j'ai effectué quelques aménagements non visibles sur le plan :

 

-le fond est percé de quelques trous de diamètre 6 mm pour aération

-le toit est équipé d'une charnière type piano inox posée sur un des côtés pour visites ultérieures d'entretien. Pour éviter l'ouverture intempestive, pose de deux pitons fermés reliés par un morceau de fil électrique.

-Imperméabilité du toit par la pose d'un matériau étanche.

-pose sur l'arrière de deux tasseaux pour bloquer le nichoir sur l'arbre.

-pose de 8 clous cavalier dans l'épaisseur des faces avant-arrière.

 

 

 

 

 

Les nichoirs devant être de préférence orientés au Sud-Est ( à l'opposé des pluies dominantes mais pas en plein soleil ) et situés à une hauteur minimum de 6 mètres, nous avons choisi deux chênes séparés d'une centaine de mètres ayant un espace Sud-Est dégagé, ayant un tronc bien droit et pas de branches en dessous de 8 mètres tel que celui-ci.

 

 

 

 

 

 

Le choix des chênes étant fait, Christian passe deux morceaux fil de fer gainé dans les clous cavalier de chaque nichoir et met à l’intérieur de la litière essentiellement composée de copeaux  de bois (environ 2cm).

 

 

Après avoir adossé l'échelle côté Nord Ouest, Christian monte positionner à environ un mètre au dessus du sommet de l'échelle ce montage équipé de mousquetons (pour la facilité de la mise en place). Il faut que la partie pendante de ce montage soit suffisamment longue pour permettre la mise en place du nichoir.

 

 

Après avoir réceptionné, le bout de la corde de 20 m que Christian a passé dans le mousqueton, j’y accroche le nichoir et le hisse jusqu'à Christian qui, grâce à son montage, n'a juste qu’à l'écarter de l'arbre pour éviter tout accrochage.

 

 

 

Après avoir posé le nichoir devant  lui sur le haut de l’échelle (photo gauche), Christian le ceinture d’une sangle. Ainsi ceinturé, Christian peut reprendre  le nichoir en main et le mettre dans sa position défintive  (photo droite).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian noue les 2 fils de fer à l’arrière de l’arbre mais en serrant modéré (photo gauche). Le serrage et le blocage sont assurés par 4 morceaux de bois passés entre l’arbre et les fils de fer (photo droite) ceux ci sont impératifs car au fil des ans, les fils de fer y pénétreront sans blesser l’arbre ni esquinter le nichoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois posés, pour les rendre plus discrets, Christian a passé une couche de teinte sur les nichoirs. Il est évident que cette opération est à faire avant la pose et pourrait être suivie, pour protéger de la pluie, d'une ou deux couches d'un produit naturel (cire par exemple).

 

 

 

 

 

 

Il ne reste plus à souhaiter qu'au printemps prochain, un couple ait la bonne idée de fréquenter un de ces nichoirs.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by afbobil - dans nid d'oiseaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

Passionné par les oiseaux, l'idée de ce blog m'est venue à la lecture de cette phrase de Thomas d'Aquin:

il est plus beau de transmettre aux autres ce que l'on a contemplé que de contempler seulement.

Pour retrouver toutes mes photos : mon site