Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 18:03

Ma première rencontre avec un butor étoilé a eu lieu lundi 12 novembre en fin de matinée. Je revenais à la maison à pied après avoir laissé la voiture dans un garage de Bléré, en empruntant le chemin ci dessous en mauve, jumelles au cou et appareil photo dans le sac à dos (luminosité très faible en raison de la brume). CaptureQuand je suis arrivé à proximité des hangars de l'aérodrome de Dierre, dans le fossé rempli d'eau qui longeait le chemin, j'ai été intrigué par un changement de couleurs au milieu de roseaux. Je poursuivais mon chemin tout en pensant que nous étions un lendemain de jour de chasse. Cela pouvait être une poule faisane mais je n'avais distingué ni tête ni pattes. Je suis revenu sur mes pas pour mieux détailler. Effectivement pas de tête ni de pattes apparentes mais pas de doute un tas de  plumes. Il a fallu que je regarde dans toutes les positions pour distinguer un œil qui me fixait. Prudemment, de peur qu'il ne s'envole, j'ai pris du recul pour sortir mon appareil et prendre des photos de cet oiseau.butor étoilé 0142A cet instant, ma détermination de l'espèce était entre blongios nain et butor étoilé. Son immobilité était étonnante. Il ne pivotait sa tête que pour continuer à me fixer du regard.butor étoilé 0143J'ai téléphoné à mon épouse pour qu'elle me rejoigne. Le mimétisme de l'oiseau était tel qu'elle n'arrivait pas à le voir malgré mes explications pour le positionner.butor étoilé 0149Petit à petit, nous nous sommes approchés au bord du fossé. Il était à 2 mètres. A cet instant, j'ai pensé qu'il devait être blessé. Pour le vérifier, j'ai cueilli un roseau avec lequel je l'ai touché. Son plumage s'est gonflé mais il est resté passif. Avec la pluie de ces derniers mois, je savais qu'il fallait que je sois équipé de mes cuissardes pour pouvoir l'approcher. De retour chez nous, j'ai joint une personne de l'association "Sauvequiplume", association qui, comme son nom l'indique, a pour vocation de secourir les oiseaux qu'on leur confie. Cette personne m'a dit que je pourrai leur apporter l'oiseau entre 18h et 20h. Etant néophyte en capture d'oiseau, j'ai demandé de l'aide à un animateur de la Maison de la Loire. Celui ci ne pouvant pas se dégager de ses obligations professionnelles avant, c'est à 17h qu'ensemble nous sommes retournés sur place pour constater que l'oiseau n'était plus à l'emplacement où je l'avais découvert. Seule trace: cette fiente.butor étoilé 0182Nous l'avons cherché sans succès. Dans la soirée, j'avais la certitude d'avoir été en présence d'un butor étoilé.

Le lendemain à 16h30, nous sommes retournés sur place. Le butor était à 150m d'hier dans un fossé rempli d'eau au bord de la route menant à l'aérodrome.

posture avant de descendre de voiture butor étoilé 0154

après être descendu de voiture

butor étoilé 0155

butor étoilé 0161 butor étoilé 0163
butor étoilé 0180 butor étoilé 0184

butor étoilé 0167Assisté d' un animateur de la Maison de la Loire et avec ses conseils, je me suis mis à l'eau avec un large chiffon dans les mains. A mon approche, il a gonflé les plumes situées sous le coubutor étoilé 0193puis déployé ses ailes sans problème.butor étoilé 0204Il a décoché de violents coups de bec dans le chiffon que je tenais heureusement à bout de bras devant moi. J'ai projeté le chiffon sur ta tête ce qui m'a permis de me saisir de son bec. J'ai replié ses ailes pour le mettre le long de moi. Un rapide examen avant de le mettre dans un carton nous a permis de constater qu'il était blessé sous l'aile gauche et que sa patte gauche était cassée, probablement par des plombs. Nous l'avons emmené immédiatement à "Sauvequiplume". Ils l'ont fait examiner par un vétérinaire le lendemain matin. Voici son constat.Capture-copie-1A savoir : le butor étoilé fait partie des espèces protégées en France selon la loi du 10 juillet 1976. Il ne subsiste plus que dans 17 départements français. Il fait partie des 68 espèces considérées comme « nicheuses rares et menacées en France ». Il n'a été observé que très rarement en Indre et Loire.butor étoilé 0177

Conclusion :

Moi qui était content d'avoir secouru cet oiseau,  je ne pourrai pas faire partager cette observation.

Partager cet article

Repost 0
Published by afbobil - dans oiseaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

Passionné par les oiseaux, l'idée de ce blog m'est venue à la lecture de cette phrase de Thomas d'Aquin:

il est plus beau de transmettre aux autres ce que l'on a contemplé que de contempler seulement.

Pour retrouver toutes mes photos : mon site