Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 15:01

13 juin 2011

Absents de la maison depuis trois semaines, nous avons la surprise de voir à notre retour

qu'un couple de gobemouche gris a établi son nid sur le rideau de la terrasse.

gobemouche gris 01

gobemouche gris 02

gobemouche gris 07

16 juin 2011

Les parents, qui quittaient le nid dès que nous sortions, finissent par accepter notre présence.

gobemouche gris 03

  18 juin 2011

Ayant vu les parents, la veille,

revenir au nid avec des insectes, je vérifie

en leur absence que les oisillons sont nés.

 

  Leur évolution mais pas tous les jours pour éviter de les déranger .
  21 juin 2011gobemouche gris 04 25 juin 2011gobemouche gris 05

 26 juin 2011

 Le nid commence à être trop petit alors chacun son tour pour se dégourdir les pattes. 

gobemouche gris 17 gobemouche gris 18

  27 juin 2011

gobemouche gris 20 gobemouche gris 26
gobemouche gris

27 juin 2011


Dans la journée, nous en avons vu qui,

comme celui-ci battaient des ailes.

gobemouche gris 25

28 juin 2011 à 8h30 

Rien la veille n'aurait pu nous faire penser

que ce matin, il ne resterait que cet oisillon.

Toute la famille était dans le cèdre en face de la maison, les parents, émettant de petits cris,

pour l'inciter à prendre son envol.

Un 1/4h plus tard, il a parcouru les 10m

le séparant du cèdre tout en prenant de l'altitude.

Peu de temps après, tous s'éloignaient pour ne plus revenir au nid.

gobemouche gris 06

  Le nid que j'ai récupéré quelques jours après.

Ce qui m'a étonné, c'est sa propreté.

Aucune salissure sur le rideau ni au sol.

Pas de fientes!

J'ai beaucoup observé les parents.

A aucun moment, je n'ai eu l'impression

qu'ils faisaient le ménage.

Nourrissage

A les regarder chasser, j'ai appris que les insectes sont particulièrement présents vers 21h00. 

A cette heure, les parents faisaient des aller retour incessants entre le cèdre et le nid

avec souvent plusieurs insectes dans le bec.

Dans la journée, j'ai remarqué que parmi les papillons, seuls les demi deuil étaient au menu

et ce, après qu'ils soient débarrassés de leurs ailes.

 La veille de l'envol, les proies étaient conséquentes : une libellule et un papillon demi deuil.

gobemouche gris 21 gobemouche gris 23

Il aura fallu que 11 jours entre la naissance et l'envol.

J'ai essayé maintes fois de différencier les deux parents.

A vous d'essayer avec les 2 photos ci dessous car ce sont l'un et l'autre ou l'une et l'autre.

gobemouche gris 10 gobemouche gris 11

Début juillet, la famille est toujours à proximité de la maison

et chaque soir, c'est un plaisir de les voir chasser.

Autres photos souvenir de leur passage.

gobemouche gris 08 gobemouche gris 09
gobemouche gris 19 gobemouche gris 16
gobemouche gris 24 gobemouche gris 14

Partager cet article

Repost 0
Published by afbobil - dans oiseaux
commenter cet article

commentaires

Badia 24/07/2015 09:36

Bonjour Monsieur,
Emménagée il y a 4 jours dans une maison proche de Bordeaux, j'ai eu le bonheur de faire la connaissance d'une nichee de Gobemouche. Le nid est situé dans une mangeoire à oiseaux dans laquelle, en mai, j'avais installé un petit pot en terre sur le flanc. Le nid comprenait 3 oisillons que la mère ( je suppose) nourrissait seule, aucun autre Parent. Le premier jour elle était un peu effrayée, mais elle s'est vite habituée à notre présence, elle était assidue à la tâche et les petits grandissaient bien. C'était un vrai bonheur que de voir cet oiseau faire des aller-retour au nid. Catastrophe ce matin, plus de nid dans le pot, plus d'oisillons ! La coupe était au sol, sans trace de lutte. Quel animal à pu venir saccager cette nichee ? J'ai vu à plusieurs endroits de mon jardin des trous dans le sol. Je sais qu'il y a des chats qui passent ici. Ce peut il que ce soit l'un d'entre eux ou bien une autre bête ? J'ai remis la coupe dans le pot. Pensez-vous que le couple puisse y re-nicher ? Si c'est le cas que puis-je faire pour protéger le nid des predateurs ?
Merci pour vos réponses et bravo pour votre blog, j'aurais aimé pouvoir observer les miens de la même facon.
Cordialement. Sylvie

afbobil 02/08/2015 10:19

Bonjour,

Il est arrivé la même mésaventure à une nichée de mésanges bleues et j'ai eu quelques explications. Je pourrai peut être vous donner quelques éléments si vous pouviez me faire parvenir une photo du nid à la place où cela s'est produit à cette adresse a.bloquet@gmail.com

A savoir que chez cet oiseau, il n'y a pas de reconnaissance de sexe et les deux parents couvent et nourrissent sauf décès de l'un d'eux.

Michèle 17/07/2013 08:43

J'ai bien été avisée de votre commentaire d'essai ! Entre-temps, nous avons fait une tentative pour déplacer la cage avec le nid de juste 1 m, à un endroit où il était plus à l'abri de nos va-et-vient, car il se trouvait à moins d'un mètre de la porte de sortie sur la terrasse au niveau de nos têtes. Malheureusement, bien que perchée sur une arche à environ 80 cm du nouvel emplacement, la femelle n'a pas pu localiser le nid. Après des vols aller-retour pendant une heure environ (le mâle l'accompagnait de temps en temps) elle a renoncé. Heureusement, le lendemain matin, j'ai vu passer plusieurs fois le couple en vol avec des brindilles dans le bec, je suppose qu'ils ont immédiatement entrepris de reconstruire un nid à un nouvel emplacement. Nous avons préféré cette solution que de voir les petits éclore à un endroit où les parents auraient été régulièrement effrayés pour venir les nourrir. ça fend le coeur, mais je crois qu'heureusement le mal est réparé.
Par ailleurs, j'ai continué à explorer votre blog et suis réellement enchantée. Vos photographies sont splendides, et moi qui aime les voyages et les animaux, je suis vraiment gâtée. Je reviendrai à coup sûr.

bloquet alain 17/07/2013 11:35

Je n'écris que quelques articles par an aussi je vous conseille de vous abonner à mon blog ainsi vous serez prévenus dès la parution des nouveaux articles.
Cordialement

Erica 16/07/2013 16:22

Bonjour,
Quelle chance vous avez d'avoir pu photographier la vie des gobe-mouches jusqu'à leu envol!
En 2012, un couple de gobe-mouche s'était installé sur la planche que nous leur avons fixé. La suite:
http://www.dailymotion.com/video/xsalix_gobe-mouche-29-juin_animals#.UeVVUdKnblZ
Cette année, ils sont revenus (si c'est le même couple???). La femelle semblait couver, et, aujourd'hui, plus personne. Le nid est de nouveau vide! Qu'a-t-il bien pu se passer??? Je me pose toujours la question. Des lézards...?

bloquet alain 16/07/2013 23:46

Bonsoir,
Il est probable que ce soit le même couple. Pour la disparition, avez vous trouvé trace des coquilles ? Si la réponse est non, il faut penser que les oeufs ont été emportés et dans ce cas, il s'agit probablement de martre ou de fouine qui peuvent aussi les manger sur place.
Ce sont des prédateurs des écureuils et ils doivent grimper aussi bien qu'eux le long d'une paroi comme la vôtre.
Cordialement.

Michèle 14/07/2013 21:57

Bonsoir, idem, nous rentrons de vacances et un gobemouche gris a fait son nid sur la terrasse... mais dans une cage à oiseaux dans laquelle j'ai placé un pot avec un lierre ! Le problème est que cette cage est suspendue juste à environ 2m de haut, et chaque fois que nous sortons sur la terrasse la mère quitte le nid. J'ai lu dans votre billet que vos oiseaux se sont habitués à la présence humaine. Pensez-vous que malgré la proximité la mère poursuive sa couvaison ou y a-t-il de forts risques qu'elle abandonne le nid ? Nous aimons beaucoup les oiseaux, mais difficile de se passer de la terrasse en plein été, au moins à l'heure des repas. Je vous serais très reconnaissante pour votre avis sur mon adresse de messagerie. Par ailleurs, votre blog est très intéressant ! Cordiales salutations d'une amie de la nature en Suisse

bloquet alain 16/07/2013 23:29

Bonsoir,
N'ayant pas votre adresse de messagerie, je réponds par overblog. De plus, je suis depuis la semaine dernière sur la nouvelle version overblog et je n'ai pas été prévenu de votre commentaire. 2 jours étant passé, vous avez du voir le comportement de la mère. Si elle s'absente du nid trop longtemps, il y aura une forte probabilité que la couvée échoue.
Pour nous le nid était à 2m70. Vous pouvez peut être déplacer la cage de manière à ce qu'elle soit le plus éloignée possible de vous. Je pense que les parents réintégreront le nid sans problème. Bonne chance.
Cordialement.

Présentation

Passionné par les oiseaux, l'idée de ce blog m'est venue à la lecture de cette phrase de Thomas d'Aquin:

il est plus beau de transmettre aux autres ce que l'on a contemplé que de contempler seulement.

Pour retrouver toutes mes photos : mon site