Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 08:30

20 juin - 4 juillet 2009

J'ai fait ma première observation de guêpiers le 23/06, lors d'une balade au bord de mer. Ils étaient posés au sommet de squelettes de pins maritimes.
Le terrain étant très à découvert, ils s'éloignèrent à mon approche. Le lendemain matin, je me suis assis adossé à un pin et attendu.
Ma patience a été récompensée, car certains se sont posés sur une branche, à moins de 10m face à moi.
J'ai ainsi passé 4 matinées à les observer.
Ils ignoraient ma présence, au point de plonger dans ma direction, pour saisir en vol un insecte et revenir se poser face à moi.

Jamais bredouilles.
Ils faisaient un festin de cet insecte tapant violemment
leur bec à plusieurs reprises avant de les avaler.

 Pour ce criquet,
la frappe du bec sur la branche
a duré plusieurs minutes


En fin de matinée, leurs cris s'intensifiaient et brusquement, rassemblement pour partir en vol groupé ( entre 20 et 25 ). Quelques photos de ces guêpiers.

  

Visiblement, celui de gauche semble courroucé par ce festin non partagé

 



Hormis les guêpiers, j'ai recensé une trentaine d'espèces
dans un rayon de 500m autour de la maison que nous occupions.

  Mésanges bleue, charbonnière et longue queue, pinson des arbres, geai des chênes, huppe fasciée, grosbec casse-noyaux, serin cini, pipit des arbres, merle, pic épeiche, pic vert, merle, corneille, fauvette à tête noire, tarin des aulnes, chardonneret, cormoran, goéland, tourterelle turque, tourterelle des bois, rouge-gorge, verdier, gobemouche gris,hirondelle, milan noir, poule d’eau, foulque, gravelot, aigrette, faucon crécerelle
 

grosbec casse-noyaux 

geai des chenes 

 

gobemouche gris


 

 

chardonneret

 

jeune gobemouche gris

 

rouge-gorge

 

pinson des arbres

 

gobemouche gris

 

huppe fasciée

 

milan royal

 

verdier

 

petit gravelot

jeune faucon crécerelle

 

De plus, les fleurs attiraient papillons et insectes.

  Moro sphynx butinant une fleur de bougainvillier


Machaon sur une fleur de verveine


?????

??????

 
???

 

 ??????

 

?????

 

??????

?????

 

?????


Au cours d'une balade, après un orage, nous avons rencontré deux randonneuses sur notre chemin.


J'ai quitté la Corse à regret, mais avec l'espoir d'y retourner afin d'en découvrir davantage.

Mes derniers mots pour dire que nous avons rencontré que des Corses très accueillants et
enthousiasmes à faire partager la beauté de leur île.

Merci aux personnes qui peuvent me renseigner sur les photos non identifiées.

Repost 0
Published by afbobil - dans oiseaux
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 16:38

Préambule
Je dois préciser que, sans les animateurs de Beaumonts Nature En Ville (BNEV), peut-être n’aurai-je jamais écrit ce compte-rendu. Notamment, Pierre Delbove que j'ai rencontré, par hasard, le mardi 19 mai alors qu’il présentait la faune du parc à différentes classes primaires montreuilloises dans le cadre de la semaine de la biodiversité. Nous avons passé la journée ensemble et il m’a fait profiter de ses connaissances naturalistes.

Ce matin, le soleil revenu m’a incité à aller faire un tour au parc, avec comme d’habitude l’appareil photo en bandoulière, au cas où quelque oiseau se montrerait.

J’espérai, en me dirigeant vers la butte de la mare perchée, apercevoir l’orchidée pyramidale que j’avais prise en photo mardi et samedi dernier ( floraison plus avancée ). Malheureusement, elle a disparu……

 

 Je fis un rapide tour de la mare perchée. De nombreuses grenouilles vertes se doraient au soleil.



La cane est venue faire sa toilette devant moi
en compagnie de sa progéniture.
Il manque un rejeton à l’appel.
Ils ne sont plus que 8.
Espérons qu’il n’y aura pas plus de perte
car  ils font l’attraction des enfants
ainsi que les têtards de crapauds.

 

  
  Aurons-nous la chance d’avoir une couvée de poule d’eau malgré les chiens ? A surveiller.  

 

Au pied de la cascade, j’ai entendu le chant d’une fauvette babillarde dans la friche. Je me suis engagé dans la friche au niveau du banc situé dans l’allée reliant la mare perchée à celle du milieu.

J’entendais la fauvette et ne la voyais point. A cet instant, mon attention fut attirée par la multitude de papillons et d’insectes voletant avant de se poser sur les fleurs qui resplendissaient sous le soleil matinal.

J’ai délaissé les oiseaux pour prendre ce que je découvrai.

 Tout d’abord, des belles dames en migration.

 

Puis ces soucis jaune, qui refusent de se laisser prendre les ailes ouvertes.

Ce couple de papillons icare. J’ai constaté que le mâle ( bleu ) dédaignait les fleurs de trèfle.
Alors que la femelle s’y posait.
Ensuite, je surprends un papillon «Goutte de sang» ou «Écaille du séneçon» dont j’ignorais l’existence jusqu’à la parution du commentaire d’André Lantz sur BNEV. Il s’envole pour se poser au ras du sol, à côté d’une sauterelle verte.

Et, il y a, bien sûr, les plus courants : des tircis

Parfois, il y a cohabitation entre insectes dont je laisse l’identification aux spécialistes,
comme sur cette fleur de pissenlit

ou entre insecte (oedémère femelle) et papillon piéride du navet

Le vent a rendu flou, les photos des insectes qui profitaient du nectar de ce coquelicot isolé dans la friche.

mais d’autres fleurs attiraient ceux-ci, ainsi cette abeille et ce bourdon

 

cet oedémère mâle et ?  


J’ai quitté la friche pour le parc Mabille mais là, point d’oiseaux.
Etaient-ils effrayés, comme moi, par les étranges et gigantesques personnages qui dansaient sur la dalle en béton située à l’extrémité de l’allée des marronniers.

Je préfère suggérer que la cause est la même que celle qui a mis un terme à mes photos, à savoir la disparition du soleil derrière des nuages de plus en plus nombreux.



AFFLIGEANT

De nombreux chiens vagabondent en liberté dans la roselière, certains sans leur propriétaire dans les parages. Une enseignante m'a signalé que devant le danger que cela pouvait représenter, elle se refusait à sortir sa classe au parc, les enfants étant sous sa responsabilité. Un propriétaire d’un chien lui a donné raison en passant au milieu de la classe, en restant sourd à sa demande de mettre son chien en laisse …..

J’ai relevé de nombreuses traces de feux. 

 


Des bouteilles de bière jetées à droite à gauche notamment dans la  mare.



Enfin, chose de plus en plus courante, la fréquentation de deux roues.


Je pense que la supression de la brigade à cheval qui patrouillait dans le parc
par la nouvelle municipalité, a entraîné cet état de faits.
A-t-elle été remplacée par des policiers municipaux qui passent, maintenant, chaque jour ouvré dans ma rue en voiture banalisée pour apposer
 des PV, appelés communément papillons, sur les voitures garées du mauvais côté.

 A vous de juger quelques types de papillons, une municipalité écologiste préfère-t-elle privilégier,
les rentables ou ceux de la biodiversité?



 

 






 
Repost 0
Published by alain Bloquet - dans insectes
commenter cet article

Présentation

Passionné par les oiseaux, l'idée de ce blog m'est venue à la lecture de cette phrase de Thomas d'Aquin:

il est plus beau de transmettre aux autres ce que l'on a contemplé que de contempler seulement.

Pour retrouver toutes mes photos : mon site